Bibliothèque

• théorie et pratique •

• Auger Daniel, La Typographie,
PUF, coll. “Que sais-je ?”, Paris, 1980.
• Frutiger Adrian, Type, Sign, Symbol,
ABC Verlag, Zurich, 1980.
• Gill Eric, An Essay on Typography,
Lund Humphries, Londres, 1988, (fac-similé de l’édition de 1936).
Un essai sur la typographie, Ypsilon, Paris, 2011.
• Hochuli Jost,
Le détail en typographie
, Éditions B42, Paris, 2015 (
réédition)
• Hochuli Jost, Kinross Robin,
Designing Books : Practice and Theory,
Hyphen Press, Londres, 1996.
• Lutz Hans-Rudolf, Typoundso,
AVA Buch 2000, Affoltern, 1997.
• Lupton EllenComprendre la typographie,
Pyramid, Paris, 2007.
• Massin, La mise en pages,
Hoëbeke, Paris, 1991.
Regrettant l’hyperspécialisation qui sévit en France, Massin tend des passerelles entre la mise en pages, la musique et le cinéma, entre l’art de construire une page, un édifice, et celui d’animer une scène de théâtre. À la fin de l’ouvrage l’auteur présente quelques uns de ses chemins de fer et commente ses gabarits préférés.
• Müller-Brockmann Josef, Grid Systems/Rastersysteme,
Arthur Niggli, Niederteufen, 1981, (bilingue allemand/anglais).
• Paris Muriel, Petit Manuel de composition typographique, version 3, Paris, 2009.
Ce petit manuel a pour but de donner des bases théoriques et pratiques aux étudiants en design graphique. Conçu comme un guide pour approcher pas à pas une discipline complexe, il renoue avec la tradition des ouvrages pédagogiques et permet d’appréhender l’outil informatique tout en maintenant un lien constant avec l’histoire et l’esthétique de la typographie. Plus de détails ici.
• Ruder Emil, Typographie : un manuel de création,
Arthur Niggli, Heiden, 1981, (trilingue allemand/français/anglais).
Un grand professeur livre son savoir : un apprentissage basique, dans ce livre de nombreuses fois réédité, devenu un classique car toujours d’actualité. Un manuel dans la grande tradition suisse trilingue des années 60, manifeste également par sa mise en page. Une présentation sur le site designers-books.
• Spiekermann (Erik) & Ginger (E.M.),
Stop Stealing Sheep & find out how type works, Adobe Press books, California, 1993.
Un petit livre/guide tout en anglais qui présente la typographie de façon simple et drôle dans le but de désacraliser sa pratique et son vocabulaire souvent mystérieux. Rendre la typographie facile à comprendre et facile à utiliser pour mieux lui redonner sa puissance de moyen de communication, tel est le but de ces deux spécialistes (Erik Spiekermann est le créateur du fameux caractère Meta) réunis ici par Adobe qui a tout intérêt à promouvoir une typographie de qualité.
• Tschichold Jan, The New Typography,
University of California, Berkeley, rééd. 1995.
• Tschichold Jan, Livre et typographie, essais choisis,
Allia, Paris, rééd.1998.
Comment choisir un interlignage ? Quelle est la justification idéale ? Faut-il utiliser des renfoncements pour marquer les alinéas ? Faut-il utiliser une typographie symétrique ou asymétrique ? Ce volume rassemble les réponses de l’un des plus grands typographes de ce siècle, grand défenseur de la tradition dans le domaine du livre après avoir été le promoteur ardent de l’avant-garde dans le graphisme dans les années 20. Rares sont les ouvrages sur le sujet traduits en français : celui-ci se révèle très utile pour une pratique quotidienne dans le domaine de l’édition. Un long extrait ici.

• histoire •

• Baudin Fernand, L’Effet Gutenberg,
Cercle de la Librairie, Paris, 1994.

• Blackwell Lewis, Typographie du XXe siècle,
Flammarion, Paris, 1993, (traduit de l’anglais).
Cet ouvrage très vivant et très facile d’accès, a la bonne idée de traiter sur le même plan création traditionnelle et création expérimentale en prenant soin de resituer l’histoire de la typographie dans celle, plus large du graphisme. De Stanley Morison à Zuzana Licko, de Théo van Doesburg à Hermann Zapf, décennie après décennie, l’auteur étudie la création de caractères tant du point de vue technique que théorique.
• Bouchot Henri, Le livre, l’illustration, la reliure,
Bibliothèque de l’enseignement des Beaux-arts, Maison Quantin, Paris, 1886.
Une étude mentionnée et citée plusieurs fois par Thibaudeau qui constitue un ouvrage de référence pour étudier l’histoire du livre, mais aussi la construction même d’un manuel pédagogique à la fin du XIXe siècle.
• Druet Roger, Grégoire Herman, La Civilisation de l’écriture,
Fayard/Dessain et Tolra, Paris, 1976.
• Frutiger Adrian, Des Signes et des Hommes,
Delta et Spes, Lausanne, 1983.
• Ghyka Matila C. Le nombre d’or,
Éditions Gallimard, Paris 1931.
Ce livre reconstitue l’histoire des théories de la proportion, des idéaux platoniciens de l’Antiquité au début du XXe siècle. De la métaphysique du Nombre au rites initiatiques des Francs Maçons, l’auteur traque dans l’Histoire la survivance d’un schéma théorique qui remplit de sens des symboles géométriques dont les clefs avaient été perdues.

• Gottschall Edward M., Typographic Communications Today,
The MIT Press, Cambridge, 1989.
• Jammes (André), La typographie royale. Le Grandjean,
Éditions Promodis, Paris, 1985.
L’ouvrage présente des reproductions des planches de l’Abbé Jaugeon gravées par Simmoneau. Une introduction, accompagnée de notes de l’époque, retrace l’histoire de la Commission et les conditions qui virent naître le Romain du Roi.
• Kinross Robin, Modern Typography, an Essay in Critical History,
Hyphen Press, Londres, 1992.
Typographe et éditeur londonien, Robin Kinross analyse dans cet essai d’une présentation remarquable, l’idée de modernité en typographie, à travers une étude historique riche et approfondie. Une approche originale de l’histoire de l’imprimé, abordée autrement que comme une succession de dates et de références. L’auteur y définit la typographie moderne au delà d’un simple problème de style. Il retrace l’évolution d’un état d’esprit, de sa naissance en Europe au siècle des Lumières à aujourd’hui : recherche de rationalité pour une communication claire et ouverte, mais aussi et surtout, désir d’explication et de confrontation constante entre pratique et théorie. En annexe, des documents largement commentés et une critique détaillée d’une liste d’ouvrages consacrés à la typographie. Une bonne maîtrise de l’anglais s’impose pour sa lecture.
• Lawson Alexander, Anatomy of a typeface,
Hamish Hamilton, Londres, 1990. (aperçu ici)
• Massin RobertLa Lettre et l’image :
la figuration dans l’alphabet latin du huitième siècle à nos jours,
Gallimard, Paris, 1993.
• Meier Hans Eduard, Le Développement des caractères,
Syndor Press, Cham, 1994.
• Thibaudeau François, La lettre d’imprimerie (2 volumes), 
À Paris, au bureau de l’édition, 1921. Cet ouvrage est une référence très importante du point de vue historique. Composé entièrement en caractère Auriol, dessiné en 1900 par Georges Auriol pour la Fonderie Georges Peignot & Fils, il représente un moment fondamental de l’œuvre française en ce domaine. Sa structure originale multiplie les points d’entrée pour la lecture, et développe une iconographie commentée pouvant fonctionner de manière autonome par rapport au texte principal.
• Tory (Geoffroy), Le Champ Fleury,
Édition en fac-similé, présentée par Gustave Cohen, à Paris, Charles Bosse, éditeur, 1931.

• catalogues d’exposition •

• Zali Anne, Berthier Annie (dir.),
L’Aventure des écritures : naissances,
Bibliothèque nationale de France, Paris, 1999.
• Breton-Gravereau Simone, Thibault Danièle (dir.),
L’Aventure des écritures : matières et formes,
Bibliothèque nationale de France, Paris, 1998.
• Zali Anne (dir.), L’Aventure des écritures : la page,
Bibliothèque nationale de France, Paris, 1999.

• créateurs et mouvements •

• Jennifer Bass, Saul Bass,
Laurence King, Londres, 2011.

• Burke Christopher, 
Paul Renner : the Art of Typography,
Hyphen Press, Londres, 1998.
• Carter Sebastian, Twentieth Century Type Designers,
Lund Humphries, Londres, 1995.
• Chamaret Sandra, Gineste Julien, Morlighem Sébastien,
Roger Excoffon et la fonderie Olive,
Ypsilon, Paris, 2010.
• Dumas de Rauly Alexandre, Wlissakoff Michel, Futura ; une gloire typographique,
Norma, Paris, 2011.
• Eason Ron, Rookledge Sarah, Type Designers. A Biographical Directory,
Sarema Press Ltd., Surrey, 1991.
• Luidl Philipp, Friedl Friedrich, Ott Nicolaus, Stein Bernard,
Typo : typographie, quand, qui, comment ?
Könemann, Cologne, 1997.
• Massin Robert, L’ABC du métier,
Imprimerie nationale, Paris, 1989.
• Middendorp Jan, Dutch Type,
010 Publishers, Rotterdam, 2004.
• Middendorp Jan, Spiekermann Erik, Made with FontFont,
Bis Pubishers, Amsterdam, 2006.
• Mouron Henri, Cassandre,
Albert Skira, Genève, 1985.
• Osterer Heidrunn, Stamm Philipp, Adrian Frutiger, caractères, l’œuvre complète,
Birkhäuser, Bâle, 2008.

• à propos de Jean François Porchez, L’excellence typographique – The haute couture of typeface design,
Adverbum, Gap, 2014. Des extraits ici.

• Spencer Herbert, Pionneers of Modern Typography,
Lund Humphries, Londres, 1990.
• VanderLans Rudy, Licko Zuzana, Emigre (the book), Graphic Design into the Digital Realm,
Van Nostrand Reinhold, New York, 1995.
• Wozencroft Jon, The Graphic Language of Neville Brody,
Thames et Hudson, Londres, 1998.

• codes typographiques •

• Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, Imprimerie nationale, Paris, 1990. Un petit guide très accessible, rédigé comme une suite d’articles présentés par ordre alphabétique qui, sans prétendre remplir le rôle d’un traité de typographie, rassemble toutes les règles en usage pour composer un texte dans les règles de l’art.
• Guide du typographe roman, Groupe de Lausanne de l’Association suisse des typographes, Lausanne, 1993. Un agréable guide, de consultation facile et rédigé très clairement, qui va à l’essentiel pour mieux se retrouver dans le labyrinthe des règles typographiques et usages grammaticaux en matière de préparation, de saisie, et de correction de textes.

• présentation de caractères •

• Middendorp Jan, TwoPoints.Net,
Type Navigator, 
The Independent Foundries Handbook,
Gestalten, Berlin, 2011.
Un ouvrage qui présente les créations des petites fonderies indépendantes, indispensable pour avoir une idée de la création contemporaine, riche et multiple ; un article ici.
• Paris Muriel, Des Caractères,
Éditions IPA Patoux, Paris, 2002.
De la capitale romaine au caractère du journal Le Monde, ce recueil retrace l’histoire du dessin de la lettre. Il raconte, fragments mis bout à bout, l’histoire de ceux qui les ont conçus et imaginés. Les caractères rassemblés ici ont été choisis pour leur beauté et aussi pour leur intelligence. Chacun symbolise une avancée des idées donnant naissance à de nouvelles formes. Plus de détails ici.
• Pohlen Joep, La Fontaine aux lettres,
Taschen, Köln, 2011.
À l’origine cet ouvrage était un catalogue de caractères en abrégé qui donnait aux débutants des points de repères concernant les valeurs sûres de la typographie en matière de caractères, présentés avec, à chaque fois, abécédaires, exemples de textes composés et une petite introduction sur son auteur et l’histoire de sa création. Aujourd’hui, il est complété par une brève histoire de l’écriture, un guide pratique et une partie consacrée à la création, du dessin à la fonte. Plus de détails ici.
• Thi Truong Mai-Linh, Siebert Jürgen, Spiekermann Erik,
FontBookFontShop International, Berlin, 1998
• Tschichold Jan, Treasury of Alphabets and Lettering,
Lund Humphries, Londres, 1995, (éd. orig. 1952).
Un ouvrage en anglais abondamment illustré qui présente un ensemble d’alphabets jugés exemplaires pour une visite guidée de l’histoire de l’écriture et de la lettre avec, en introduction, les conseils du professeur pour le choix et la composition des caractères.

• des collections dédiées au design et à la typographie •

• 
Ypsilon Éditeur “est né, en septembre 2007, d’un désir : celui de publier Un coup de Dés d’après les épreuves – corrigées par Mallarmé – de l’édition qui devait paraître chez Ambroise Vollard : le choix du format et des caractères était fixé tout comme celui des illustrations d’Odilon Redon. (…) La publication, pour nous fondatrice, du Coup de Dés tel que prévu par Mallarmé a, évidemment, déterminé notre orientation : les livres de littérature côtoient les ouvrages concernant la typographie et, récemment, une nouvelle collection de livres illustrés est venue compléter notre catalogue.”
(Extrait du texte de présentation du site.)
• Les éditions B42 “publient des ouvrages consacrés au design graphique, à la typographie, aux cultures populaires et à la création contemporaine, des écrits de designers et d’artistes; des livres qui interrogent l’univers visuel dans lequel nous vivons. Textes majeurs de l’histoire du design graphique et de la typographie cotoient des expériences individuelles ou collectives contemporaines.” (Extrait du texte de présentation du site.)
• Atelier Perrous­seaux Éditeur, “éditeur spécialisée dans les ouvrages de culture typographique et graphique (histoire et technique), les ouvrages pratiques de traitements du texte, de l’image et de la mise en pages. La collection “Kitab Tabulae”, consacré aux manuscrits et aux bibliothèques (en particulier autour de la Méditerranée), à l’histoire du livre et de l’écriture, est coéditée avec le Centre de conservation du livre d’Arles.
• 
Éditions 205, le site de Damien Gauthier, dessinateur de caractères et auteur de livres sur la mise en page et la typographie.
• Niggli, l’éditeur mythique du graphisme suisse, dont les livres appartiennent à l’histoire du graphisme et de la typographie, tant par les sujets que par la forme.

La liste de références de Jean François Porchez, créateur de caractères et enseignant.